Menu

Voccitanie Data
Fermer le menu

+12,8 % : l'emploi intérimaire en forte progression depuis un an

La hausse de l’emploi régional boostée par l’intérim

 

Cette progression, supérieure à celle constatée au niveau national, est notamment tirée par les Pyrénées-Orientales, département d’Occitanie le plus favorablement impacté par la progression de cet indicateur économique annonciateur de croissance.

 

L’accélération de l’intérim est nette en juillet 2017 (+12,8% par rapport à juillet 2016) et renforce le rythme déjà soutenu depuis le début de l’année. Sur les 7 premiers mois, le travail temporaire progresse ainsi de +8% et continue de contribuer à l’amélioration du marché de l’emploi. Ce sont en effet 45 000 emplois en équivalent temps plein supplémentaires qui ont été créés, par rapport à la même période en 2016. Les effectifs intérimaires progressent dans tous les secteurs, avec en tête les transports et l’industrie. Les services continuent de concentrer un emploi intérimaire sur deux.

Au niveau géographique, nos départements affichent leurs disparités. Ainsi, les Pyrénées-Orientales, par ailleurs département de France Métropolitaine le plus touché par le chômage (14,8 % au premier trimestre 2017, selon l'Insee) est le territoire où la reprise des contrats d'intérim est la plus marquée sur cette période avec une hausse de 36,7 % des effectifs. À l’inverse, les départements de l'Hérault (-5,6 %), de l'Aveyron (10,1 %) et du Tarn-et-Garonne (-10 %) voient leur nombre de contrats intérimaires baisser, à contre-courant du marché régional. Selon Prism'Emploi, les effectifs intérimaires progressent davantage chez les ouvriers qualifiés (+11,0 %), que chez les ouvriers non qualifiés (+10,4 %), les cadres et professions intermédiaires (+10,0 %) et, de façon plus marquée, que chez les employés (+0,9 %) dans notre région. Ainsi, 37,7 % des contrats intérimaires signés dans la région Occitanie le sont en faveur d'ouvriers qualifiés contre 34 % pour les ouvriers non-qualifiés ; 15 % pour les cadres et professions intermédiaires ; et 13,4 % d'employés. Côté secteur d'activité, c'est l'industrie qui s'avère le plus dynamique en termes d'emploi intérimaire (43,6 %) devant le BTP (18,7 %) et les services (16,6 %).

 

À retenir : 

  • +36,7 % d'augmentation des contrats intérimaires dans les Pyrénées-Orientales
  • 3, nombre de départements d'Occitanie où l'emploi intérimaire est en baisse sur la période mai 2016-Mai 2017
  • 43,6 %, c'est la part de l'industrie dans le nombre de contrats intérimaire signés en Occitanie
  • +11 % d'augmentation des effectifs intérimaires chez les ouvriers qualifiés sur la période observée

En complément

Inscription – Newsletters Voccitanie

Twitter