Menu

Voccitanie Eco
Fermer le menu

Mecanic Vallée, l'industrie au vert

Entre Corrèze, Lot et Aveyron, à une certaine distance des centres de décision, 150 sous-traitants de la mécanique automobile et aéronautique prospèrent, innovent et créent des emplois. Une enclave industrielle qui réussit au cœur d'un territoire rural.

 

À la fin des années 1990, Ratier-Figeac (spécialiste des hélices complexes installé à Figeac dans le Lot), Robert Bosch (équipementier automobile basé à Onet-le-Château dans l’Aveyron) et Borg-Warner (fabricant de systèmes de transmission implanté à Tulle en Corrèze) ont donné naissance, avec le soutien des collectivités locales, à la Mecanic Vallée. Dans le cadre d'un SPL (système productif local), cet accord visait à développer des synergies entre eux et les entreprises de mécanique de ce territoire enclavé. S’est alors formé un creuset de compétences et de savoir-faire communs autour de la mécanique de précision et de l'innovation porté par les secteurs de l'automobile et de l'aéronautique, alors en plein développement. Ce cluster a permis aux entreprises de répondre aux appels à projets importants et, en quelques années, Mecanic Vallée a réuni et fait émerger près de 150 entreprises de toutes tailles. Et il apparaît clairement, 20 ans plus tard, que cet accord a endigué le dépeuplement de ces territoires ruraux. Mecanic Vallée a ainsi contribué à la revitalisation de l'ancien bassin minier de Decazeville (Aveyron) grâce à l'implantation de SAM Technologies (Groupe Arche, mécanique automobile) devenu le premier employeur de la ville. Cette dynamique positive a, aussi, permis de créer un cercle vertueux entre les marchés de l’emploi, la formation et la croissance. Le problème commun à toutes les activités de l’industrie a, en effet, longtemps été celui de la formation à des métiers très spécialisés. Grâce au développement de Mecanic Vallée, le lycée professionnel Champollion de Figeac, qui attire de plus en plus de jeunes de la région, a mis en place des formations adaptées à cette demande avec, en 2017, une offre d'apprentissage aux métiers de la productique qui conduisent au Bac Pro « technicien d'usinage ». De quoi alimenter en talents d’avenir ce bassin industriel et rural dont le Président vient de changer. Jean-François Chanut, président de Ratier Figeac, a en effet été nommé à la tête du cluster en remplacement de Bernard Dalmon. 

 

À retenir

  • Près de 13 000 salariés sont employés sur ce territoire
  • Avec moins de 8 % de taux de chômage, l’Aveyron est en tête en matière d’emploi en Occitanie
  • En 20 ans, la Mecanic Vallée a réuni et fait émerger près de 150 entreprises

 

En complément

Inscription – Newsletters Voccitanie

Twitter

  • Pendant une journée, plus de 150 experts du développement économique assureront près de 700 rendez-vous individuels… https://t.co/CW50FiJ5e7 Il y a 2 jours 20 heures
  • "L’ est une région attractive et dynamique dans le domaine de l’ des cadres. Elle est la 3e région… https://t.co/NmlfBrIxUd Il y a 2 jours 20 heures