Menu

Voccitanie Data
Fermer le menu

Zoom sur le tourisme littoral

Avec 215 km de façade maritime, la côte languedocienne bénéficie de la plus grande capacité d'accueil touristique littorale en France (hôtellerie de plein air, résidences de tourisme et secondaires), attirant chaque année plus de 8 millions de touristes. Ces flux génèrent 2,5 milliards d'euros de consommation locale par an. Mais le littoral d'Occitanie, c'est infiniment plus que le farniente et le soleil, et ce même à grande échelle. Un autre atout naturel, le vent, est en train de lui ouvrir de nouvelles perspectives de croissance.

 

Le littoral d'Occitanie doit devenir aux sports de glisse et de vent ce que le Pays Basque est au surf. 

Jean Caizergues, 1er Vice-Président de la CCI de l'Aude

Le spot des amateurs des sports nautiques légers

La zone figure effectivement parmi les meilleurs spots mondiaux de sport nautique léger, notamment le kite surf, une discipline en plein essor. Chercher des synergies entre le tourisme balnéaire et tous ces sports nautiques « tendance » s'avère prioritaire. C'est l'un des enjeux majeurs identifiés pour le futur du tourisme littoral occitan. Outre la clientèle grandissante des pratiquants, donner une visibilité à ces activités auprès du grand public va permettre de mieux l'attirer. Cela passera par la création/soutien d'événements nautiques d'ampleur et la valorisation de ces activités par de la promotion ciblée. Pour adapter l'offre à cette demande, des aménagements réfléchis devront être réalisés, afin de faciliter toutes les pratiques et contribuer à gommer la saisonnalité.

 

Un volet stratégique du développement de l'Économie de la Mer

La dynamique économique de la filière « Glisse et vent » occitane n'en sera que plus forte, alors que 200 créations d'emplois directs ont déjà eu lieu en trois ans, allant des écoles aux commerçants, des industriels du nautisme aux médias spécialisés. La filière reste à consolider, en favorisant l'innovation et la compétitivité des entreprises, leurs liens entre elles et avec les écoles d'ingénieurs locales. Afin de soutenir plus intensément cette orientation de fond, la création d'une grande épreuve de type course au large pourrait matérialiser plus encore l'identité « nautique » du territoire et l'aider à relever le défi de « l'Économie de la Mer ».

En complément

Inscription – Newsletters Voccitanie

Twitter

  • Pendant une journée, plus de 150 experts du développement économique assureront près de 700 rendez-vous individuels… https://t.co/CW50FiJ5e7 Il y a 1 jour 10 heures
  • "L’ est une région attractive et dynamique dans le domaine de l’ des cadres. Elle est la 3e région… https://t.co/NmlfBrIxUd Il y a 1 jour 10 heures