Menu

Voccitanie Data
Fermer le menu

Zoom sur la filière aéronautique

L’aéronautique, moteur de l’économie d’Occitanie

 

N° 1 : l’Occitanie est la plus grande région aéronautique d’Europe (ex aequo avec l’Île de France).

60,4 Mds€ : le chiffre d’affaires réalisé par l'industrie aéronautique d’Occitanie en 2016.

 

Dans une région qui cherche à diversifier son activité, l'aéronautique reste le principal moteur de l'économie et un vecteur d'emplois important.

Au Salon du Bourget, l'Occitanie et l'Île-de-France ont toutes les deux revendiqué le titre de plus grande région aéronautique d'Europe. À elles deux, les deux régions rassemblent en effet 28 % des 187 000 salariés français de l'aéronautique et du spatial selon le Gifas (Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales). Mais l'Occitanie, qui accueille notamment les sièges d'Airbus ou ATR à Toulouse, demeure le cœur de l'aéronautique au niveau européen. La région revendique ainsi plus de 800 entreprises et 86 000 emplois directs dans l'aéronautique et le spatial, soit 40 % de l'emploi industriel régional. L’Occitanie est d’ailleurs l’une des seules régions françaises où l’industrie est en croissance, privilège rare dans un pays qui ne cesse de se désindustrialiser depuis 20 ans.

 

Les régions qui progressent sont celles qui ont un ancrage industriel fort et nous avons cette chance en Occitanie. Nous assistons à une course mondiale sur la transition du secteur industriel vers un modèle plus connecté. Notre région doit être leader sur ce nouveau modèle. L’industrie est la fabrique de l’avenir.
Bruno Bergoend, Vice-Président de l’UIMM Occitanie    

 

Des grands groupes mais aussi des ETI en croissance

Outre les grands groupes comme Daher, Safran ou Stelia Aerospace, le tissu régional est également fort d’un réseau d’ETI en croissance, à l'image de Ratier Figeac, Sogeclair, Figeac Aéro, Liebherr ou We Are Aerospace, davantage spécialisées dans les aérostructures ou les moteurs. Le Gifas a ainsi recensé 800 entreprises adhérentes sur le territoire de l'Occitanie et cela ne prend pas en compte les nombreuses start-ups qui se développent dans le sillage de cette filière. Flightwatching, Donecle, Airborne Concept, Terranis ou 3D Trust ne sont que quelques exemples de ces jeunes entreprises innovantes qui s'inscrivent dans la dynamique régionale et y participeront activement dans les années à venir. La totalité de la supply chain est présente en région et l'Occitanie compte également le pôle Aerospace Valley (pôle de compétitivité mondiale fondé en 2005) ainsi que de nombreux établissements de formation d'envergure avec l'Isae-Supaero et l'Enac notamment. 75 % des ingénieurs français du secteur sont ainsi formés en Occitanie. Après une année record qui a vu l'industrie aéronautique dégager un chiffre d'affaires de 60,4 milliards d'euros, auxquels la région Occitanie a participé à hauteur de 9,2 Md€ sans compter Airbus, la Région a engagé un nouveau plan destiné à soutenir l'ensemble des sous-traitants. Pour continuer à exister au niveau mondial, l'aéronautique française doit être toujours plus compétitive, plus performante afin de soutenir la montée en cadence de la production. Afin de consolider le tissu de PME, encore fragile, et de structurer davantage la filière, le plan Ader apportera 200 M€ sur la période 2017-2020. Ce plan s'inscrit en complément du programme Performance industrielle du Gifas et vise à aider les entreprises à produire en quantité, en qualité et dans les délais.

 

À retenir :
 

  • 800 entreprises adhérentes au Gifas
  • 28 % des 187 000 salariés de l'aéronautique et du spatial (172 500 pour l'aéronautique)
  • 9,2 Md€ de chiffre d'affaires en 2016, hors Airbus (66,6 Md€)

​(source Gifas)

En complément

Inscription – Newsletters Voccitanie

Twitter